Accueil :: Organique/organic


Organique/organic
« Photographier n'est pas prendre le monde pour objet, mais le faire devenir objet, exhumer son altérité enfouie sous sa prétendue réalité, le faire surgir comme attracteur étrange, et fixer cette attraction étrange dans une image. » J.Baudrillard – Photographies : Car l’illusion ne s’oppose pas à la réalité…
Descartes & Cie, 1998.

Organique se présente comme une évulsion du réel. Saisie spasmodique d'une nature en marche vers le repos... ou la mort. De celle que l'on ne veut pas voir puisqu'elle nous renvoie à notre propre décadence, à notre propre échappement, à notre néantisation.


Et pourtant. Et pourtant! Cette saisie offre aussi beauté, légéreté, délicatesse. Ces « objets » sont engagés entre eux dans un indiscible dialogue, se nourissant mutuellement pour élever un fragile monument au passage du temps.