Accueil :: To take out


To take out
"Nous ne souhaitons pas renoncer à notre royaume. (...) Nous avons mis nos impuretés sous plastique afin de ne pas subir l'inconfort dans lequel elles nous plongent.(1)

"to take out" est né d'un besoin d'expurger! De protester et de nier. Comme un refus du social dominant. Un protest-song. Ramballez vos pulsions et projections phantasmatiques... Votre envie, vos possessions, votre pouvoir... Ne vous laissez pas entraîner dans vos moroses souvenirs ou manipuler par vos tristes sens. Il y a
du zen là-dedans!

"to take out" pourrait aussi s'intituler "les huit sens" puisque cette série fait référence aux perceptions sensorielles mais aussi à un entendement plus étendu où la
conscience est perçue comme un sens. Retour au boudhisme! Ou encore s'inscrire comme les huit péchés capitaux si l'on songe autrement.

"to take out" est sombre! la vie n'est-elle pas un long châtiment que l'être s'inflige? Les photos nous renvoie à ce qu'il y a de profond en nous

Les huit sens, ce sont les sept péchés capitaux du post-modernisme. Petite clé pour résoudre l'énigme:

du vol (pattes)
du pouvoir (revolver)
de l'oubli (ourson)
de l'instant (sexe)
de la mystification (langue)
de l'inconscient (tête)
de la possession (clés)
de l'envie (yeux).............

(1)Boudhisme et psychothérapie, David Brazier, JC Lattès, 2000. p.13