Accueil :: Convergences


Convergences
De 1929 à 1936 A.Stieglitz fait une série de photos de ciels intitulée
"Equivalent(s)":

"I wanted to photograph clouds to find out what I had learned in forty years about photography. Through clouds to put down my philosophy of life –…My aim is increasingly to make my photographs look so much like photographs that unless one has eyes and sees, they won't be seen – and still everyone will never forget them having once looked at them." Alfred Stieglitz. "How I came to Photograph Clouds". Amateur Photographer and Photography: 255. Tiré de Wikipedia.

Avec ses photos, Stieglitz fait éclater la photographie. Il tue la photo pour faire de l'art abstrait. Il renverse les sens. Il rend le sentiment dans le non-sens.

Il m'a semblé intéressant de m'attaquer aux nuages. Par leur formes, leur insoutenable légèreté, leur évanescence, ils apparaissent comme l'insaisisable de la photo. Ici, il en faut plusieurs. Plusieurs nuages, plusieurs couches de photos, plusieurs manipulations pour les faire revenir au monde de la photographie. Maïeutique douloureuse puisqu'elle ne produit rien, qu'un vide esthétique.